Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eclatobulle

Le Clair et l'Obscur

25 Mai 2021 , Rédigé par Eclatobulle Publié dans #A la vie...

Le Clair et l'Obscur

La voici revenue et je ne la reconnais plus. Face à elle, je suis au front. Entre nous, l’étendue est désormais semblable à un linceul millénaire, tissé de désolation et de désespoir.

« Jusqu’à la lie, il te faudra le boire. »

Dorénavant, rien n’a plus cours, ni sur terre ni dans l’air. L’eau s’est tarie au puits, le feu sacré est éteint à jamais. L’espace ne se partage plus, le temps ne se donne plus.

Elle semble avoir déjà gagné. Dois-je finalement m’y résigner ?

Elle gangrène les couleurs de la vie, ronge le beau des souvenirs, noircit mon cœur vaillant d’envie et j’ai peur. Rien ne m’a préparé à cette barbarie. Sa brutalité est totale et n’accorde pas de répit. Le jour est un tourment, la nuit une terreur. Prépare-toi, Mirmidon, tu vas connaître l’horreur. La peine m’est promise, au-delà de la souffrance et je vais en payer cent fois le prix, peut-être davantage, car elle n’est que rage.

Malgré l’injustice, elle me veut en cage, car mon heure a sonné. Elle veut se repaître du carnage. Je serai sa chair, jusqu’à l’os, elle dévorera tout jusqu’à mon âme : « Viens là que je te rosse ! »

Devant moi, elle aiguise sa lame. Ça y est, son jeu est en place et elle me donne à connaître sa ligne : c’est une ligne Directrice, inflexible, infaillible, insensible. Elle décide par l’arbitraire, unilatéralement, de me faire taire. Elle détermine et de son chemin, dorénavant inutile, elle m’élimine.

Nous y voilà, belle ennemie, il est temps de donner ton coup de grâce. Au loin, le glas résonne, il me semble à présent que mes sens déraisonnent. Une dernière fois, mes yeux noyés de tristesse scrutent le ciel, à la recherche d’un soleil perdu. Mais il n’y est plus, tout n’est que le fiel…

… Lorsqu’à la fin, elle s’avance,
la lumière elle-même hésite,
ne sachant plus…
... entre le clair et l’obscur.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article