Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eclatobulle

Petit Ami

12 Octobre 2010 , Rédigé par livre.eclatobulle.over-blog.com Publié dans #Sentiments

Un jour, dans une autre vie, une amie m'a offert une carte sur laquelle il y avait inscrit ceci : Ton devoir réel est de sauver ton rêve ! C'est une citation de Modigliani. Les rêves sont semblables aux étoiles, ils brillent en nous la nuit. Voici quelques photos prises hier soir pour illustrer cet article : la nuit était claire, la lune ciselée et les étoiles infinies...

 

Bonne lecture

 

 

 

1

 

5

 

 

Petit Ami

 

La nuit était noire et l’air était encore doux. Un homme sans nom avançait dans l’obscurité, sans but... Il marchait sur un sol inégal, constellé de cailloux sombres. A chaque pas, il devait faire attention pour ne pas tomber...

 

Au milieu de cet endroit improbable, l’homme sans nom s’arrêta et vit une silhouette se découper timidement sur l’horizon, masse plus dense que le reste. Il s’approcha.

 

“Tiens, bonsoir Petit Ami. Que fais-tu là, assis sur ce rocher, seul parmi les cailloux ?”

 

Petit Ami tourna la tête vers l’homme sans nom, qu’il distinguait mal et lui dit :

 

“Je ne suis pas seul, je suis avec les étoiles ! Assieds-toi un instant et joins toi à nous, si tu le veux !”

 

L’homme sans nom réfléchit un moment, se caressa le menton de la main, puis s’installa sur la pierre. Il était mal assis, mais la roche était encore chaude grâce au soleil et elle restituait une agréable chaleur. Il se sentit bien, malgré tout. Il se détendit, frotta ses mains l’une contre l’autre et demanda :

 

“Petit Ami, tu viens à l’instant de me parler des étoiles. Que sont donc les étoiles ? Nous sommes seuls ici, il n’y a personne d’autre !”

 

Petit Ami était interloqué et il tenta de scruter l’expression affichée sur le visage de l’homme sans nom, mais la pénombre l’en empêchait. Il se décida malgré tout à lui répondre :

 

“Comment cela, tu ne sais pas ce que c’est une étoile ? Tu te moques de moi ? Tout le monde sait ce qu’est une étoile... Lève la tête et regarde. Les étoiles sont là !”

 

L’homme sans nom releva la tête, ouvrit les yeux en grand et déclara :

 

“Non, Petit Ami, je ne vois rien qu’un ciel tout noir. Je te l’assure et te le jure sur mon oreille percée, je n’ai jamais entendu parler des étoiles ! Quelle forme ont-elles ? Dis-moi, s’il te plaît...”

 

Comment était-il possible que cet homme sans nom ne voyait pas les étoiles qui fleurissaient dans le ciel ? Pourquoi ne savait-il pas ce qu’était une étoile ?

 

C’était étrange car l’homme sans nom avait en plus juré sur ce qu’il avait probablement de plus cher au monde : son oreille percée ! Mentir en jurant sur une oreille percée était sans doute la pire des abominations ! Pour un tel crime, son âme ne manquerait pas d’être vendue au supermarché.

 

Petit Ami répondit donc à sa question, car somme toute, il semblait dire la vérité.

 

Il expliqua à l’homme sans nom que les étoiles étaient des éclats de lumière, posés sur toute la surface du ciel. Elles apparaissaient la nuit lorsque les enfants s’endormaient.


 

“Les étoiles sont des rêves d’enfant !”


dit Petit Ami.

 

 

“Ces rêves, lorsqu’ils brillent très fort dans leurs yeux, finissent parfois par s’en échapper !”

 

Un éclat de lumière s’enfuyait alors et s’envolait vers le ciel. Plus il montait, plus il se mettait à briller... Enfin, quand le rêve, à force de s’élever, se posait sur le ciel, il s’y accrochait pour y palpiter à tout jamais. Dans chaque étoile, il y avait donc un rêve d’enfant qui étincelait.

 

Petit Ami venait souvent là le soir, pour passer un moment en compagnie des étoiles ! En effet, les étoiles aimaient beaucoup partager les rêves qui les habitaient. Il en avait toujours été ainsi car les rêves se devaient d’être vécus ! Petit Ami voyageait donc de rêves en rêves et vivait avec eux mille aventures extraordinaires. Il s’émerveillait de toutes ces belles histoires, qui étaient nées un jour dans l’esprit d’un enfant et qui, par la suite, s’étaient envolées tout là-haut, pour ne jamais être oubliées !

 

Parfois, Petit Ami retrouvait parmi les étoiles un de ses rêves passés. Il s’amusait à le revivre, il en imaginait d’autres ensuite... Tout le monde faisait cela, c’est bien ce que Petit Ami croyait !

 

Oui, c’était la vérité et tout le monde, bien entendu, savait cela...

 

“Tout le monde, sauf toi apparemment !” constata Petit Ami. “Personne ne te l’a jamais dit ? Pourtant, toi aussi, tu as été un enfant. Toi aussi tu as dû rêver quand tu avais mon âge ? Tu ne t’en souviens plus ?”

 

L’homme sans nom pensait à ce que Petit Ami venait de lui dire. Il avait bien du mal à imaginer à quoi tout cela pouvait bien ressembler... Des rêves ?

 

“Non, Petit Ami, je ne me rappelle pas et aussi loin que je me souvienne, je crois bien ne jamais avoir rêvé... aurais-je oublié de rêver dans ma vie ? Personne ne m’a jamais dit de le faire...”

 

Petit Ami était consterné. Comment cet homme sans nom avait-il pu vivre si vieux sans même avoir jamais rêvé ? C’était inouï et Petit Ami eu alors beaucoup de peine pour cet homme sans nom dont les yeux devaient être bien tristes s’ils n’avaient jamais été illuminés par l’éclat d’un rêve ! C’était injuste...

 

Petit Ami se leva.

 

“Où vas-tu Petit Ami ?” demanda l’homme sans nom. “Apprends-moi donc à rêver s’il te plaît ? Je veux vivre mes rêves, moi aussi désormais... ça a l’air si beau ! Où peut-on se les procurer, cela coûte-t-il cher de rêver ? J’ai de l’argent tu sais, je peux te payer...”

 

Petit Ami déposa un doux baiser sur sa joue. Sous l’effet de ce charme délicat, l’homme sans nom s’abandonna aux bras de Morphée... en une seconde, il s’endormit sous un million d’étoiles.

 

Petit Ami murmura alors à son oreille :

 

“Je vais rêver qu’un jour, un songe illuminera si fort ton âme,

 

qu’il s'échappera de tes yeux et s’envolera vers les cieux...

 

ainsi, cette injustice sera réparée !”

 

 

9

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LM 12/10/2010 23:26


j'aime beaucoup ton blog, trés léger et les voyages que tu proposes par l'écrit.
Bonne soirée,
Amicalement,
Laury